Le chateau des carpathes - jules verne

Résumé du Château des Carpathes de Jules Verne :

Près du village de Werst, en Transylvanie, se dresse le château des Carpathes qui depuis le départ du dernier représentant de ses seigneurs, Rodolphe de Gortz, est complètement abandonné et fui par tous tant les rumeurs alarmantes et de folles légendes circulent à son sujet.

Un jour, une fumée est aperçue au faîte du donjon. Malgré leur peur, le jeune forestier Nic Deck et le docteur Patak partent en reconnaissance et sont victimes de phénomènes surprenants. Peu après ces événements, le comte Franz de Telek qui voyage pour oublier la mort de sa fiancée, la cantatrice Stilla, arrive à Werst. Apprenant que le château des Carpathes appartenait à celui qui l'avait maudit au moment du décès de la Stilla, il décide de s'y rendre...

Ce que j’ai bien aimé dans Le château des Carpathes :

Une fois installée (donc vers le milieu), on se prend au jeu et la lecture se fait toute seule.

L’histoire dévie assez vite, on change de personnage principal et ça déstabilise. On ignore où tout ça va nous mener, du coup. Chose que j’adore en littérature, qui permet de casser les schémas d’histoires préfaites.

Ce que j'ai moins aimé :

Cependant, le début est très (trop) longuet. On passe de descriptions en descriptions qui ne m’ont, pour le coup, pas vraiment transportés. On croit à chaque chapitre que l’histoire va enfin se lancer au suivant… et puis non ! On repart pour 4 pages de descriptions des lieux. Sur une histoire aussi courte, c’est vraiment trop.

Les personnages, quant à eux, ont des réactions plutôt clichés et aberrantes la plupart du temps.

Quant à la fin, elle ruine tout à mes yeux. L’explication aux mystères du château est aussi prévisible que non palpitante. A l’époque, ça a pu faire son effet, mais en 2017, les supercheries des personnages concernés relèvent de l’évidence depuis le début.

Ce que j’en retiens au final :

Pas grand-chose malheureusement.

J’aurais pourtant envie d’avoir aimé ce livre. Un Jules Verne reste un Jules Verne. L’auteur était assez doué et visionnaire comme on le sait. 

Mais Le château des Carpathes n’est pas un de ses œuvres des plus connues, ni des plus vantées. Et à juste titre, je pense. Il a pu créer de pures merveilles, et Le château des Carpathes a dû faire son effet à son époque, mais c’est de nos jours une lecture peu marquante. Il vaut mieux s’essayer aux autres nombreux récits du grand Verne qui, eux, sont sans doute on ne peut plus réussis.

 

Murphy