en bonne compagnie carlos fuentes

Résumé de En bonne compagnie de Carlos Fuentes :

Le jeune Alejandro de la Guardia quitte Paris pour Mexico, où l'attendent ses deux vieilles tantes revêches qui cohabitent sans se parler ni se croiser dans une antique demeure délabrée à l'odeur de moisi. Elles le mettent en garde : personne à l'extérieur de la maison ne doit savoir si elles sont mortes ou vivantes.

Entre contes gothiques et fantastiques, le grand maître de la littérature mexicaine mène son lecteur par le bout du nez dans un univers inquiétant. Qui sont les morts, qui sont les vivants?

Mon avis sur En bonne compagnie :

 

2 nouvelles qui nous font entrer dans l'univers de Carlos Fuentes. La première "En bonne compagnie" est celle à laquelle j'ai accroché autant au niveau de l'histoire, des personnages que de l'ambiance. Cela n'est pas vraiment le cas pour la seconde nouvelle "La chatte de ma mère", même si on retrouve des thèmes similaires, notamment celui de la maison, à priori lieu-refuge qui se transforme en un lieu inquiétant. A travers les histoires et les fantômes qu'elle abrite, la maison devient un endroit où nos héros rêvent de s'échapper ... Evidemment, dès lors qu'ils comprennent où ils ont mis les pieds, il est déjà trop tard.

D'ailleurs, dans la première nouvelle, les tantes d'Alejandro sont tout à fait spéciales et effrayantes : chacune est l'opposée de l'autre, en terme psychologique et physique. L'une est solaire, l'autre lunaire, pour simplifier. Elles auront pourtant un même objectif (glauque évidemment) que vous découvrirez quand vous lirez la nouvelle ;)

 

Même si j'ai aimé cette nouvelle, je n'ai pas pu m'empêcher de penser au film "Les autres" qui développe des questions identiques : en fin de compte, qui sont les morts ? qui sont les vivants ?

Pour "En bonne compagnie", il m'a toutefois semblé que plus l'histoire avance, plus elle devient floue. Effet voulu de l'auteur ? Honnêtement, je ne saurai dire. Mais pour le prix, 2 euros, il ne faut pas passer à côté. Vous passerez à coup sûr un bon moment de lecture et vous serez évidemment en bonne compagnie.

 

Poppy