nouvelles-fantastiques-journee-ordinaire-roger-angelo-chronique

Résumé de Nouvelles fantastiques d’une journée ordinaire de Roger Angélo

Que nous racontent-ils, les mots de Roger Angélo ? Ils nous parlent du fantastique. Celui imaginé, vécu ou transcendé qui s’immisce depuis bien des lunes dans notre quotidien. En avons-nous seulement conscience ? Nos aïeux savaient, eux, lui accorder crédit.

Avec mépris, on se met alors à évoquer les superstitions, les croyances d’une autre époque, les récits de grand-mère. Et la vie moderne, avec son arrogant esprit cartésien, balaye le surnaturel, le magique, l’improbable, l’extra-ordinaire d’un revers de manche… à balai. Dommage !

Ce que nous propose Roger Angélo au gré de ses seize nouvelles, c’est de renouer avec notre imaginaire. Ce lui qui se moque de la logique, de la réalité, du crédible. Après tout, ce n’est qu’une question de point de vue. Une position de perception.

Disponible chez Atramenta !

 

Mon avis sur les Nouvelles fantastiques d’une journée ordinaire de Roger Angélo

On plonge avec ce recueil dans un univers réaliste où le surnaturel s'aventure par touches, par apparitions subtiles. En bref, l'ambiance typique du fantastique classique comme on pourrait le retrouver dans un Horla, un texte Lovecraftien ou encore un Poe (le titre du recueil fait d'ailleurs pensé à un bel homme aux Histoires extra-ordinaires, et donne parfaitement le ton par la même occasion).

Roger Angélo se fait même plus subtil encore que ces classiques et brouille les frontières entre le monde des vivants et celui des morts. Si les idées de départ sont souvent traditionnelles (comme pour Dormez bien, mes chéris, ou La maison enfermée), leur traitement en toute simplicité permet de mieux s’imprégner des personnages. Le style, quant à lui, est entrainant mais non précipité. On prend le temps de bien poser chaque situation, et l'élément fantastique (généralement avéré en toute fin de texte) en ressort d'autant plus fort.

Certaines nouvelles se détachent de cette ambiance de hantise, conçue de légendes de quartier, de folie et de mirages. Lesdites nouvelles, comme Régime sans viande ou Sous-sol, jouent plus sur un aspect comique pour la première, et une ambiance digne de la Quatrième dimension pour la seconde. Quelques autres textes mettent aussi en avant l'étrange et on se laisse glisser avec plaisir dans des univers aux lois imprévisibles.

Enfin, les dernières nouvelles du recueil m'ont particulièrement interpellé. Elles m'ont paru assez différentes des autres, plus axées encore sur les personnages, plus originales aussi en un sens. Le fantastique se glisse dans la plupart mais certaines m'ont paru troquer cet aspect contre une ambiance poétique on ne peut plus réaliste. C'est le cas, par exemple, de J'arrive, tragédie romantique vraiment prenante, ou encore de L'intrus, que j'ai vu comme le versant négatif de J'arrive, justement. Cette dernière est d'ailleurs parmi les nouvelles qui m'ont le plus intrigué tant je me demandais où elle allait me mener.

En bref, Nouvelles fantastiques d'une journée ordinaire est un recueil vraiment plaisant qui nous ramène à des ambiances et styles que je trouve injustement délaissés dans la littérature moderne. C'est toujours un plaisir de voir des auteurs ranimer la flamme, surtout quand la chose est faite avec autant de soin qu'ici.