fédou didier nicotine

Résumé de Nicotine de Didier Fédou :

Lorsque les Bourdons envahissent le pays, gros comme le pouce et très agressifs, personne ne sait d'où ils viennent, ni pourquoi ils s'en prennent à certaines personnes. Quelque chose doit les attirer...

 

Retrouvez Nicotine de Didier Fédou sur Amazon !

 

Ce que j’ai aimé dans Nicotine :

Inutile de revenir sur le style de l’auteur ; si vous avez déjà suivi certaines de mes critiques sur le sujet, vous savez déjà que je suis fan (et si vous le saviez pas, bah maintenant vous le savez !). La lecture se fait toute seule et Fédou est toujours aussi inventif en termes de « mise en scène ».

Ici, pour nous mettre dans la tête du personnage principal, le mot (clope) s’incruste un peu partout dans le texte, au gré des envies du héros en manque de nicotine. Plus il en veut, plus l’intrusion du mot se fait récurrente. Une idée toute simple, mais terriblement efficace.

Côté ambiance, la tension est à nouveau au rendez-vous et monte en puissance très vite. L’ambiance apocalyptique est une réelle réussite. Et originale : ici, oubliez les zombies, on est dans un type de survival bien plus impitoyable ! (Qui vient de chanter le générique de Dallas ? Qu’il se dénonce !)

Je ne suis pourtant pas fan de ce genre d’histoires (à base d’attaques animalières). J’ai à la limite apprécié Les oiseaux d’Hitchcock, bien que ce film m’ait déçu. Et bien Hitchcock peut aller se rhabiller ; Nicotine, sur un concept similaire, est à mes yeux bien plus efficace. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Didier Fédou parvient à me faire aimer une histoire à base d’éléments qui ne me parlent d’habitude jamais. Ici, c’est le concept des attaques animalières, comme je disais, mais le fourbe avait déjà réussi le même exploit avec Rouages et Lettres du front, respectivement sur le danger des machines et sur la Deuxième Guerre Mondiale. Comme quoi, quand un texte est vraiment bien écrit et bien construit, tous les sujets deviennent de l'or.

Dernier point qui me vient, la fin. Abrupte (dans le bon sens du terme) et efficace. Presque ironique. En somme, parfaite, à l’image du reste de l’histoire.

 

Ce que j’ai moins aimé :

Pas grand-chose. A vrai dire, rien ne me vient à l’esprit. L’idée est originale, les personnages intéressants, l’ambiance superbe. Vraiment, je ne trouve pas de défaut à ce texte. Peut-être sa brièveté (c’est une nouvelle de 20 pages environ), on aurait voulu en voir plus sur ce monde en perdition. Mais c’est aussi cette brièveté qui fait la force de cette histoire et la rend d’autant plus impactant.

 

Ce que j’en retiens au final :

J’en retiens qu’il faut absolument lire cette histoire (et toutes celles de Didier Fédou d’ailleurs !).

Tout simplement.

Alors n'attendez plus et retrouvez Nicotine de Didier Fédou sur Amazon ! (Tout de suite, c'est un ordre !)

 

Murphy